Points Droits en Broderie Libre | Tuto

Partager l'article :

J’imagine que mon dernier article sur la Broderie Libre vous a donné envie d’apprendre tous les points associés à cette technique. J’espère alors vous satisfaire avec ce lexique de points droits ; et vous allez voir, ils sont nombreux ! Vous allez enfin pouvoir vous lancer dans une broderie qui rime avec liberté et fantaisie. Place à l’imagination et à la création… Vous ne serez pas déçu d’avoir appris tout ça, croyez-moi ! 😉

Points droits : les techniques 

On y est, passons à la technique. Comme à chaque fois, je vous explique comment bien démarrer avant d’attaquer. Je sais, je sais, vous avez hâte, mais si vous ne préparez pas bien votre travail, vous n’aurez plus qu’à recommencer. Alors, c’est parti !

Travail préparatoire

Coupez un morceau de tissu en laissant au moins 5 cm sur les côtés. Zigzaguez ou ourlez les bords pour empêcher la toile de s’effilocher. Placez ensuite la toile dans un cercle à broder. Retirez toujours le cercle à la fin d’une broderie pour éviter que la toile ne se déforme. Les grands ouvrages peuvent être montés sur un métier à broder. Je vous invite à jeter un œil à cet article avant de démarrer ☞ “Matériel Broderie : Comment bien le Choisir ?“.

Commencer un motif

Brodez les points avec une tension de fil constante et un espacement régulier. Ainsi, les points d’une chaînette devraient tous avoir la même taille, les passés plats devraient tous avoir la même longueur et les points de chausson devraient tous être disposés selon une même inclinaison. Entraînez-vous sur une toile au tissage régulier pour apprendre à broder méthodiquement avant de broder une toile uniforme.

Les points droits de broderie libre

Vous êtes prête à apprendre vos 1ers points de broderie libre ? C’est parti pour les points droits !

Point de devant

Utilisez ce point pour souligner un motif ou remplir l’espace entre des lignes droites ou courbes. Faites ressortir l’aiguille en A, insérez-la en B et ressortez-la en C pour commencer le point suivant. Continuez de la même façon en veillant bien à ce que tous les points aient la même longueur et le même espacement.

Cordonnet (ou faux point de tige)

Ce point se prête bien pour dessiner des spirales ou des motifs en rond. Pour torsader un point de devant, utilisez un fil de couleur contrastée. Faites ressortir l’aiguille en A sous le 1er point. Glissez l’aiguille sous le 2d point. Continuez à torsader les points de devant de cette façon jusqu’à la fin de la ligne.

Point de Holbein (ou double point de devant)

Constitué de 2 rangs de points de devant travaillés dans les mêmes trous, ce point utilisé dans la broderie au point compté, comme le Blackwork, est d’apparence identique sur l’endroit et l’envers du tissu. Il est utilisé pour former des lignes ou pour du remplissage. Vous pouvez dessiner des motifs plus compliqués à 1 ou 2 couleurs au préalable sur du papier millimétré. À l’aller, brodez 1 point sur 2, comme un point de devant. Au retour, comblez les espaces entre les points en tenant l’aiguille légèrement inclinée de façon à créer une belle ligne.

Point de piqûre

Ce point se travaille en ligne droite ou en courbe. Ressortez l’aiguille en A et faites un petit point vers la droite en insérant l’aiguille en B. Ressortez l’aiguille en C, à égale distance de A et insérez-la de nouveau en A. Répétez cette opération en conservant la même longueur pour tous les points.

Point de piqûre surfilé

Le point de piqûre simple peut être agrémenté d’un ou plusieurs fils de couleur contrastée. À l’aide d’une aiguille à tapisserie, ressortez en A sous le 1er point. Glissez l’aiguille sous le 2e puis par-dessus le 3e. Poursuivez l’opération tout au long de la ligne au point de piqûre simple puis arrêtez le fil au dos de l’ouvrage.

Point de Pékin (ou point chinois)

Pour réaliser ce point retravaillé plus complexe, brodez tout d’abord un rang au point de piqûre. À l’aide d’une aiguille à tapisserie et en travaillant maintenant de gauche à droite, ressortez l’aiguille sous le 1er point en A. Glissez l’aiguille sous le 2e point en B et revenez sous le 1er point en C. Passez le fil à l’intérieur pour former une boucle. Faites une 2e boucle à l’identique en passant l’aiguille sous le 3e point en D et redescendez sous le 2e point en B avec l’aiguille sur le dessus de la boucle qui vient de se former. Recommencez l’opération jusqu’à la fin de la rangée.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Comment faire du Blackwork ? | Mode d'Emploi

Point de tige

Comme son nom l’indique, ce point est idéal pour broder des courbes douces comme des tiges ou des lianes. Il consiste en une série de points droits qui se chevauchent. Vous pouvez également augmenter l’inclinaison pour combler l’espace entre 2 lignes du motif si nécessaire. En travaillant de gauche à droite, ressortez l’aiguille en A et faites un grand point jusqu’en B. En conservant le fil sous l’aiguille, faites-la ressortir en C, à la moitié du 1er point. Piquez l’aiguille en D pour terminer le 2e point. En gardant le fil sous l’aiguille, faites-la ressortir juste au-dessus de B pour commencer le point suivant. Recommencez l’opération et finissez par un point court.

Point fendu (ou point de chaînette simple)

Ce point permet d’obtenir une courbe nette pour souligner un motif, comme le passé plat surélevé, ou en rangée comme point de remplissage. Utilisez une aiguille pointue et un nombre pair de brins d’un fil relativement lâche (qui se sépare facilement), comme du coton mouliné ou de la laine. Commencez par broder un point droit de A à B. Faites ressortir l’aiguille au milieu du point en C et piquez-la en D pour commencer le point suivant. Répétez l’opération pour le point suivant.

Point de boulogne

Les fils retors, métallisés et autres fils trop épais pour être brodés sur le tissu peuvent être accrochés par une série de petits points effectués avec un fil plus fin et d’une autre couleur. On obtient ainsi des lignes franches et souples qui peuvent aussi servir de remplissage. Faites ressortir les 2 fils du dessous de la toile au début de la rangée. À l’aide du fil fin, faites ressortir l’aiguille en A et piquez-la en B à angle droit par rapport au fil épais. Ressortez l’aiguille en C pour former le prochain point. Conservez la tension du fil épais en le tenant avec le pouce et broder les points chevauchant à intervalles réguliers. Finissez en faisant repasser les 2 fils au dos de l’ouvrage.

Passé plat

Ce point de remplissage offre une surface lisse et brillante. En commençant par le point le plus large, brodez en diagonale de A à B, puis de C à D en serrant bien les points. Continuez à travailler vers E, en ajustant la largeur des points. Faites ressortir l’aiguille sous A et brodez le bas de la même façon.

Passé plat surélevé

Brodez le contour au point fendu afin de surélever le passé plat. Pour une bande droite, brodez à angle droit par rapport au contour. Les points doivent être serrées pour qu’on ne puisse pas voir la toile au travers.

Point de bourdon

Ce point qui donne un résultat similaire à une cordelette s’utilise pour réaliser un contour net et bien visible, notamment pour des tiges de fleurs, des spirales et des courbes. Au XIXe siècle, on l’utilisait pour broder des monogrammes sur le linge de maison. Tout d’abord, brodez une série de points fendus ou de points de piqûre. Brodez ensuite une ligne de passés plats très petits et peu espacés à angle droit par rapport aux points de base. Faites ressortir l’aiguille en A et repiquez-la en B. Faites ressortir l’aiguille en C pour commencer le point suivant. Recommencez jusqu’à la fin de la rangée.

Point de Paris

Ce point linéaire, qui ressemble au point de feston, s’utilise pour broder des rangées ou une grille de remplissage. Brodez tous les points de la même taille pour un résultat régulier. Commencez par broder un point droit de A vers B. Faites ressortir l’aiguille en C, au même niveau que B, puis repiquez-la en B. Faites ressortir l’aiguille en D, au-dessus de C et au même niveau que A. Commencez le point suivant à partir de D et C, et continuez à reproduire des 2 points jusqu’à la fin. Finissez par un point droit.

Point de zigzag

Ce point se réalise en 2 temps, de droite à gauche puis de gauche à droite. Chaque rangée se compose d’une série de points droits et obliques qui, ensemble, forment un motif croisé. Variez la hauteur et l’espacement des points droits pour obtenir un résultat différent. Commencez par un point droit de A à B puis piquez en diagonale de C en A. Brodez le point droit suivant de D à C et répétez la combinaison jusqu’à la fin de la ligne en finissant par un point droit. Au retour, de gauche à droite et en utilisant les mêmes trous, brodez les points verticaux par-dessus les 1ers et les diagonales dans le sens opposé.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  C'est quoi la Broderie Libre ? Je vous explique !

Treillis en point de piqûre

Ce point de remplissage géométrique produit un damier ouvert, qui peut être dense ou aéré selon l’épaisseur du fil utilisé et la longueur des points. Brodez une série de diagonales parallèles en point de piqûre de droite à gauche, en commençant par le rang A et en descendant vers le rang E. Au retour, complétez le treillis en rangs parallèles mais à l’angle droit par rapport aux 1res diagonales, en commençant par le rang D et en descendant vers le rang E.

Point japonais

Ce point de remplissage japonais se brode traditionnellement avec du fil blanc sur une toile indigo. Le rang de base est formé par des points de devant en laissant des espaces un peu plus courts que les points eux-mêmes. Travaillez le 2e rang et les suivants de façon que les points soient brodés directement en dessous d’un espace. Ces rangées horizontales sont ensuite reliées par des points légèrement obliques. Au 2e rang, brodez 2 points de A à B et de C à D. Ressortez l’aiguille en E pour former la paire suivante. Répétez l’opération jusqu’au bout de la rangée.

Remplissage en vannerie

Ce point offre une texture tissée intéressante qui se prête bien aux zones où vous devez produire un effet visuel fort. Il est formé à partir de points droits dont les blocs sont disposés alternativement à l’horizontale et à la verticale. Travaillez sur un tissu au tissage régulier et respectez bien la longueur des points. Commencez une rangée par une série de 4 points droits parallèles, dans le sens de A vers B. Les 1ers points du bloc suivant se brodent dans le sens de C vers D. Répétez ces 2 blocs de points.

Point de Hongrie

Ce point de remplissage monochrome ou bicolore se forme à partir de rangées de passés plats intercalées. En commençant par la gauche, brodez une série de points longs et courts en alternance tout en formant une ligne droite sur le dessus. Commencez la 2e rangée de A vers B et ressortez l’aiguille en C pour le point suivant. Brodez tous les points de cette rangée et des suivantes de la même taille, et entre les espaces laissés à la rangée précédente. Continuez à travailler vers le bas et finissez par une rangée de points longs et courts en alternance.

Passé empiétant

Cette version 3D du point de Hongrie permet de réaliser un remplissage traditionnellement utilisé pour donner des nuances subtiles à des pétales ou des feuilles. Il est du meilleur effet lorsqu’il est brodé en coton mouliné car la surface sera bien lisse. Brodez la 1re rangée en alternant les points longs et courts en oblique vers le centre du motif. Remplissez la 2e rangée et les suivantes avec des points droits de la même longueur, en choisissant des nuances plus foncées ou plus claires.

Point lancé

Ce point droit de base peut être utilisé de façon libre ou géométrique pour former des pistils de fleur ou autres motifs. Les rangées de points de couleur et de taille différentes se chevauchent et sont généralement brodées pour réaliser de l’herbe ou du remplissage. Faites ressortir l’aiguille en A et piquez-la en B. Ressortez en C pour former le point suivant à un angle différent. Les points ne sont pas obligatoirement de la même longueur.

Point de sable

Ce point de remplissage est formé à partir d’une série de petits points de piqûre positionnés librement. Faites ressortir l’aiguille en A et piquez-la en B. Commencez le prochain point en C. Brodez tous les points de la même longueur.

Point de riz

Lorsqu’il est nécessaire de créer un effet plus aléatoire, brodez des petits points de piqûre par paires. Travaillez le 1er point de A à B et le 2d directement en dessous de C à D. Commencez le point suivant en E.

Point de flèche 

 Ce point en forme de V simple peut s’utiliser en rangées, isolément pour du remplissage ou pour créer un motif géométrique. Faites un point en diagonale de A à B. Ressortez l’aiguille en C et piquez-la de nouveau en B pour finir la 1re flèche. Commencez le point suivant en D, directement sous A. Recommencez les 2 points en diagonale pour créer une frise ou commencez le point suivant en C pour former une rangée horizontale.

Point arrière en étoile

Même s’il évoque plus une croix qu’une étoile, ce joli point peut être brodé en rangées ou isolément. Suivez bien les fils du tissage régulier pour obtenir un motif géométrique. Commencez par la branche supérieure droite en brodant 3 points arrière de A à B, C à A, et D à C. Les autres branches se brodent de la même façon, en commençant par broder de E à D et de F à E.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Punch Needle : Découverte d'une Tendance Cocooning !

Point de Croix de St George

Ce point est simplement une croix brodée “en pointe” et qui peut se travailler pour du remplissage, en rangées pour former un motif géométrique ou isolément. Commencez par le point horizontal de A à B. Faites ressortir l’aiguille en C et piquez-la en D pour terminer la croix. Brodez toujours les branches horizontales avant les branches verticales, surtout en travaillant en rangées.

Point d’hermine

Ressemblant au symbole héraldique de l’hermine, cet ancien point de remplissage est souvent utilisé en blackwork. Vous pouvez le broder en rangées ou indépendamment. Il est formé d’une longue croix assise sur un point vertical. Brodez un point droit entre A et B, puis faites 2 points symétriques en diagonale de C à D et de E à F. Les points doivent toujours se réaliser dans le même ordre.

Point étoilé

Également utilisé en tapisserie et pour le jours à fils tirés, cette étoile carrée est formée de 8 points droits, tous réalisés à partir d’un seul point central. Commencez par broder un point de A à B. Puis faites 7 autres points à partir du même trou central, en travaillant dans le sens inverse des aiguilles d’une montre et en finissant par le point de I à B.

Point de croix rebrodé

Brodez ce point isolément ou en série. Le carré central peut être d’une couleur différente pour varier l’effet final. Tout d’abord, brodez une croix entre les points A et B puis C et D. Faites ressortir l’aiguille en E. Brodez en point de piqûre en F puis refaites-en 3 entre G et E, H et G et F et H pour finir le carré.

Point de chevron

Ce point de bordure en zigzag peut aussi se travailler en rangées pour créer une grille en losanges (autrement dit, les alvéoles des smocks). On le travaille à l’horizontale en alternant les points en diagonales et à l’horizontale. Commencez par un point de piqûre de A à B. Faites ressortir l’aiguille au milieu en C. Faites un grand point incliné vers la droite en D. Brodez un point de piqure entre E et F. Ressortez l’aiguille en D et piquez en G. Ré^étez ces 4 points en commençant en H, en dessous de F.

Point de chausson

Utilisez-le pour une frise ou du remplissage. brodez un point oblique de A à B. Faites ressortir l’aiguille en C, au même niveau que B et repiquez-le en D. Ressortez en E, sous B. Continuez à répéter ces 2 points croisés. 

Point de chausson surfilé

Prenez du fil de couleur contrastée pour surfiler le point de chausson. Faites ressortir l’aiguille en A puis glissez-la sous le 1er point. Glissez-la sous le point suivant, en B. Continuez ainsi jusqu’au bout de la rangée.

Point de chausson croisé

Ce point se brode comme le point de chausson traditionnel, mais sans laisser d’espace entre les paires de points croisés. Il forme une jolie frise ou du remplissage lorsqu’il est brodé en série. Faites un point oblique de A vers B. Faites ressortir l’aiguille à gauche en C. Formez un point descendant vers D et ressortez l’aiguille en E. Recommencez ces 2 points jusqu’à la fin de la rangée.

Point de plume

Ce point décoratif peut se travailler de façon géométrique, avec tous les points de la même taille, ou librement pour obtenir un résultat plus naturel. Il est constitué par une série de 3 points droits partant tous du même endroit. Faites ressortir l’aiguille en A et brodez un point droit en B. Ressortez l’aiguille en C et repiquez-la en A. Commencez la série suivante en E, un point au même niveau que A.


Découvrez 11 de ces points de broderie en vidéo :

Apprendre la Broderie – ALB

Vous voilà armée pour passer de longs week-ends à broder devant la cheminée. J’espère que ce tuto broderie vous a plu et qu’il vous aidera à réaliser vos 1ers points de Broderie Libre. La suite arrive bientôt ! Et non, c’est pas fini. J’en ai encore pleiiiiiiin à vous apprendre. 🙂

Rejoignez-nous dans le ☆ Club Privé des Super-Brodeuses ☆ et partagez vos premiers points avec nous ! ❤

Have Fun !

Amandine


Partager l'article :
  •  
    12
    Partages
  • 11
  •  
  • 1
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.