Matériel Broderie : Comment bien le Choisir ?

Partager l'article :

Le matériel de broderie ne fait pas tout, mais il faut bien en avoir pour commencer à broder ! N’est-ce-pas ? Lorsqu’on débute, ça peut être un petit casse-tête de faire son choix, c’est pour cela que j’ai voulu vous éclairer avant de rentrer dans le vif du sujet. Je vous donne les clés, ici, pour que vous compreniez ce dont vous avez réellement besoin pour apprendre la broderie et je vous aide à choisir le matériel nécessaire.

Choisir son matériel

Ca y est, après avoir fait quelques recherches sur Internet ou en mercerie, vous avez investi dans vos 1res fournitures de broderie. Mais une question vous taraude l’esprit… Quels accessoires choisir ? On vous a parlé de tambour, et pourtant, vous n’étiez pas dans un magasin de musique (hoho), de cadre, ou encore de métier à broder… Mais kézako tout ça ? Avant tout, il est important de savoir, que pour réaliser de belles broderies, il faut bien préparer son tissu. C’est grâce à une bonne tension régulière de celui-ci que votre rendu final sera top, et cela évitera à vos points de se déformer.

Préparation du tissu

Coupez un morceau de tissu “droit fil”, dans le sens de la trame, enfin bref, coupez ça droit et bien 😉 ! Comptez une marge suffisante tout autour. Repérez toujours le centre afin de bien pouvoir le placer dans un tambour ou un métier à broder. Si besoin, lavez et repassez les toiles de lin ou de coton pour empêcher les couleurs de déteindre ou la toile de rétrécir.

Broder avec un cercle à broder

tambour à broder

Les cercles à broder (ou tambours) en bois légers sont facilement transportables et conviennent parfaitement pour les petits ouvrages. Personnellement, j’utilise toujours du bois. Pour placer le tissu, c’est tout simple, il suffit de dévisser l’écrou et de séparer les 2 cercles. Placez le tissu par-dessus le cercle inférieur, puis glissez le cercle extérieur par-dessus le tissu. Tirez doucement votre tissu pour bien le tendre et revissez le tambour fermement !

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Apprendre à Broder des Lettres | Mode d'Emploi

Broder avec un métier

métier à broder

Les grands ouvrages, comme en haute couture par exemple, sont effectués sur des métiers à broder. Cela permet d’avoir un tissu ultra bien tendu et un rendu parfait ! Mais pas que, il offre la possibilité de travailler à plusieurs sur le métier, d’enrouler ou dérouler le tissu au fur et à mesure de la réalisation. Pratique, car il laisse les mains libres. On y travaille toujours une main en dessus et une main en dessous. C’est l’outil indispensable à la brodeuse qui travaille au crochet de Lunéville ! Mais pour vos 1res broderies, le cercle à broder suffit amplement. Je reparlerai du métier à broder plus tard ! 😉

Broder avec un cadre

Un cadre est utilisé pour les canevas. Il est tout simple et se compose de 4 montants en bois. Coupez le canevas à la même dimension et fixez-le sur les montants avec des punaises : commencez au centre en haut et en bas puis sur les côtés, tendez la toile et enfoncez les punaises vers les coins. La toile peut être enroulée autour des montants et épinglée au dos. Pour éviter que la toile ne tire, masquez les épingles avec du ruban adhésif. Alors moi, je n’ai jamais utilisé de cadre, donc ne me posez pas trop de questions à ce sujet :-p. Je voulais juste vous faire part de son existence ;-).

Broder sur des toiles unifil

Les toiles unifil, comme le lin, le canevas ou la toile aïda, s’utilisent pour la broderie, le point de croix et autres techniques où les points doivent être à intervalles réguliers et de longueurs identiques. Ces supports sont tissés avec le même nombre de fils de trame et de chaîne pour former un quadrillage régulier en surface. Plus ces fils sont épais, plus le nombre de fils au centimètre diminue. Les toiles fines demandent des petits points effectués avec des fils délicats. En revanche, les grosses toiles demandent des grands points brodés avec du fil épais.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Broderie Libre : une Grande Variété de Points Magnifiques !

Pour travailler sur ce type de toile, utilisez une aiguille à bout rond et comptez soigneusement les fils pour faire des points réguliers :

points horizontauxpoints obliques

Suivre une grille

Les modèles à points comptés sont présentés sous forme de carrés de couleur et de symboles sur une grille qui ressemble à un filet ou à du canevas. Chaque carré représente un petit point ou un point de croix ; les symboles et couleurs correspondent à une nuance de fil. La légende explique l’ensemble.

Téléchargez, gratuitement, ce joli “Diagramme Points de Croix “Licorne“, et imprimez-le ! 😉

Commencez par broder le centre du motif, puis avancez vers les bords. Faites chaque point sur un certain nombre de fils ou d’intersections.

Reproduire un motif

En suivant une grille ou en créant votre propre modèle, le contour d’un motif de broderie “libre” doit être reproduit sur le tissu. Il existe plusieurs façons d’opérer en fonction du type de points, de fils et de toile. Bien évidemment, le dessin ne devra pas se voir une fois la broderie achevée.

Imprimez votre motif de la taille que vous souhaitez. Pour centrer un motif, dessinez une ligne horizontale et une verticale pour diviser la toile en 4. Jusque-là tout va bien ? Ok, donc vous allez pouvoir dessiner votre motif maintenant !

Dessiner un motif

Dessiner directement sur la toile est une solution simple et rapide. Vous pouvez décalquer un motif sur les tissus clairs et légers, mais pour les toiles opaques et épaisses, il vous faudra un rétro-éclairage. Vous pouvez en improviser un en posant un morceau de verre sur 2 piles de livres, ou 2 cartons par exemple. Installez une lampe de poche en dessous. Scotchez le motif sur le verre, puis fixez le tissu sur le papier. Vous pouvez aussi le décalquer sur une vitre ou un écran blanc d’ordinateur, mais personnellement, je tiens trop à mon ordi pour lui infliger des coups de crayon ;-).

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Pull "Moche" de Noël | DIY

Tracez les contours du motif. Sur du coton ou du lin, vous pouvez le faire avec un crayon de papier bien taillé ou un stylo textile. Les feutres effaçables sont utiles, mais vous devrez probablement redessiner les lignes (ou travailler en mode “Buzz l’Éclair”, avant que le trait ne s’efface tout seul !).

Attention le feutre ou le stylo textile ne correspond pas à tous les tissus, mieux vaut avoir les conseils d’un vendeur ou du fabricant.

Transferts au fer

L’encre à transferts pour broderie contient des pigments indélébiles réagissant à la chaleur. Le contour sera donc impossible à effacer. Si vous utilisez un fer pas trop chaud, vous pourrez réutiliser la décalcomanie plusieurs fois. Super pratique pour les motifs répétitifs !

Décalquez le motif sur du papier fin à l’aide d’un crayon ordinaire. Retournez le papier et repassez sur les lignes avec le feutre à transferts. Épinglez le papier sur votre tissu (encore contre le tissu), puis repassez à fer tiède. Pour un motif géométrique, sautez la 1re étape et dessinez les lignes directement avec le feutre à transferts.

Voilà, j’espère que cet article vous aidera lors du choix de votre matériel de broderie. Pensez à le partager avec vos copines qui se posent peut-être les mêmes questions, et à le commenter, si vous voulez rajouter quelque chose ;-).

♀

Amandine

 

 

 

 

 


Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une réponse sur “Matériel Broderie : Comment bien le Choisir ?”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.