Comment faire du Blackwork ? | Mode d’Emploi

Partager l'article :

blackwork technique

Le blackwork (broderie noire) fait partie des techniques de broderie à points comptés. Comme son nom l’indique, cette broderie se réalise généralement avec du fil noir, mais elle peut parfois comporter quelques décorations créées avec des fils métallisés. Les motifs géométriques sont formés par une succession de points répétitifs dans un espace donné. Le contraste du blackwork est tout aussi fascinant qu’hallucinant. Voyons ensemble comment broder le blackwork, et découvrez vite la petite surprise qui s’est glissée dans cet article. 😉

Comment broder le blackwork ?

Comme avec beaucoup d’autres techniques de broderie, les racines du blackwork (broderie noire) se trouvent dans un passé si lointain, qu’il est impossible de situer avec précision ses origines exactes. Mais elle serait probablement d’origine maure. Les motifs originaux du blackwork étaient des décorations linéaires et arabesques. Essentiellement de nature abstraite, ils sont basés sur des formes géométriques, sur la symétrie, la répétition et les perspectives. Ce sont les mêmes motifs que l’on retrouve dans le monde arabe sur les montants de porte, dans les mosaïques et sur bien d’autres décorations architecturales. Comme beaucoup de techniques de broderie, celle-ci nécessite une belle régularité pour un effet hypnotique assuré. Il est aussi important de choisir le bon tissu, le bon fil et la bonne aiguille.

Broderie Blackwork : quel tissu utiliser ?

Pour la broderie blackwork, on utilise des toiles à tissage régulier en lin ou en coton. Plus le tissage est fin, plus lé résultat sera magnifique. Ne choisissez tout de même pas une toile au tissage trop serré, car vous aurez du mal à compter les points.

Les toiles blanches brodées au fil noir offrent un contraste vraiment beau et impressionnant. Toutefois, vous pouvez aussi choisir une toile de couleur blanc cassé, beige ou pastel.

Le fil à broder

Il est important de choisir son fil à broder en fonction de la qualité de la toile. Pour un résultat plus net, utilisez de préférence un seul brin. Vous pouvez utiliser du coton perlé, mouliné ou à broder ainsi que du fil à coudre. En dehors du noir classique, d’autres coloris, tels que du rouge, peuvent donner un résultat très intéressant. Si vous utilisez un fil synthétique métallisé, cela pourra ajouter un petit effet en plus ;-).

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Point de Croix | Techniques

blackwork fil métallisé

Les aiguilles

Comme pour le point de croix, utilisez une aiguille à tapisserie à bout rond de préférence, pour ne pas écarter les fils de la toile.

Applications

Afin d’exposer vos divers points, brodez l’intérieur de formes géométriques ou des fleurs stylisées pour des housses de coussins, des nappes ou des serviettes de table par exemple. Pour les plus expertes, vous pouvez aussi reproduire une image en blackwork. Choisissez des images où il y a de grandes zones à combler : une maison, une carte géographique, des paysages, une ville, ou en encore des poissons… Et obtenez une broderie blackwork moderne. Regardez comme il est mignon celui-là ! 😉

image en blackwork

Travail préparatoire

Coupez un morceau de toile à tissage régulier en laissant 5 cm sur les côtés. Ourlez les bords et trouvez le centre de la toile. Marquez le centre de la grille à l’aide d’un feutre. Placez la toile dans le tambour ou le métier à broder pour commencer à broder le point central.

Commencer et finir un motif

Pour commencer à broder un motif, faites ressortir l’aiguille sur le côté droit de l’intersection à broder en laissant une courte extrémité de fil dépasser sur l’envers de la toile. Celle-ci sera maintenue par les 1ers points brodés.

Pour finir un motif et arrêter le fil sur l’envers de la toile, glissez l’aiguille sous plusieurs points de la même couleur. Coupez les extrémités des fils au fur et à mesure pour qu’ils ne s’emmêlent pas.

Broderie noire : technique

Voyons maintenant les points de blackwork et de remplissage. Vous verrez à quel point c’est amusant à faire. Il suffit juste de savoir compter finalement ! 😉

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Matériel Broderie : Comment bien le Choisir ?

Les points de blackwork

Point de Holbein (ou double point de devant) : ce point s’utilise pour créer une grande variété de motifs de blackwork. Son résultat est le même sur l’endroit comme sur l’envers. Il se brode en 2 étapes. Brodez d’abord un certain nombre de points de devant en suivant les contours de votre motif. Au retour, comblez les espaces avec d’autres points de devant.

point de holbein

 

 

Point de piqûre (ou point arrière) : ce point dessine une ligne continue, similaire à celle réalisée au point de Holbein. Il est utile pour certains modèles de blackwork. Toutefois, le point de Holbein donne une ligne plus nette et détend moins le tissage de la toile.

point de piqûre

Les points de remplissage

Il existe une multitude de points de remplissage pour la technique de broderie blackwork, mais commençons par l’essentiel en évitant la technique du bourrage de crâne ! ;-). Voici mes 6 points préférés, que je vous détaille juste en dessous :

 

technique blackwork

#fleur : brodez chaque fleur au point de Holbein en formant une croix au centre. Puis, brodez les fleurs les unes après les autres pour compléter la série avant de réaliser les petits carrés qui relient les fleurs entre elles. Pour encadrer le motif, vous pouvez créer une bordure au point de Holbein.

#ananas : en commençant par le bas, brodez au point de Holbein la 1re rangée formant le contour du losange. Complétez la rangée en brodant en arrière et remplissez le losange avec 3 petits points droits. Travaillez le motif rangée par rangée.

#alvéoles : brodez au point de Holbein en commençant par le bas de la rangée des octogones. Au retour, complétez le bas des octogones en ajoutant un petit carré pour les relier entre eux. Travaillez rangée par rangée.

#vannerie : commencez la 1re rangée en brodant des groupes de 3 points verticaux suivis de 3 points horizontaux. Chaque groupe doit compter le même nombre de fils afin d’êtres espacés de manière régulière. Au retour, inversez l’ordre des points verticaux et horizontaux. Recommencez autant de fois que nécessaire pour compléter le motif. Finissez en ajoutant des petits points de croix pour relier les points verticaux et horizontaux entre eux.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Broder son Échographie | Idée Souvenir

#frise grecque : brodez au point de Holbein pour compléter la frise grecque rangée par rangée. Un seul fil de la toile sépare les rangée les unes des autres.

#grillage : brodez au point de Holbein des petits carrés pour remplir le motif en laissant 2 fils de toile entre chaque carré. Ajoutez une petite croix pour relier les carrés entre eux. Finissez le motif en brodant des grands points droits entre les carrés.

Avec cette technique, vous pouvez aussi broder en perspective, pour un effet “WOW” :

la perspective en blackwork

Blackwork : grilles gratuites

En attendant un éventuel “tuto broderie blackwork” sur ma future chaîne Youtube, je vous propose un petit cadeau pour vous faire patienter ;-), il suffit de cliquer là ☛  Blackwork | 5 grilles cadeaux 🎁 à imprimer.

Et voilà, vous savez désormais comment faire du Blackwork, à vous de jouer maintenant ! Laissez libre cours à votre imagination….Vous voyez, apprendre la broderie est un jeu d’enfant ;-). Partagez vite vos exploits dans le Club privé des “Super-Brodeuses” !

Have fun ! ♥

Amandine


Partager l'article :
  •  
    4
    Partages
  • 4
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.